Le sucre, c’est un peu l’ennemi public numéro un lorsque l’on souhaite faire un rééquilibrage alimentaire. Plus qu’un simple plaisir, c’est une vraie addiction, au sens littéral du terme : ainsi, il faut apprendre à arrêter le sucre. Plus facile à dire qu’à faire …

Le sucre raffiné

Le sucre existe sous différentes formes, et c’est le sucre raffiné qui nous intéresse dans ce billet et qu’il est urgent d’arrêter. En effet, le sucre non raffiné conserve les nutriments qui le composent à la base tandis que le raffinement va les retirer : le sucre raffiné n’est finalement que calorique. Ainsi, on privilégie dans nos apports les sucres complets qui vont garder leurs propriétés nutritives, même s’ils auront un pouvoir sucrant plus faible que les sucres blancs ou de canne raffinés.

L’addiction au sucre

De ce fait, le sucre raffiné à été créé par la société de consommation dans laquelle nous vivons et notre organisme n’est finalement pas vraiment fait pour l’ingérer, car « non naturel ». Lors de la consommation d’un produit sucré, le taux de sucre de notre sang, appelé glycémie, augmente, et parfois significativement voire dangereusement. Le corps produit alors de l’insuline, une hormone conçue pour réguler la glycémie.

En résumé, plus on va manger sucré, plus notre corps va produire d’insuline et donc, plus la glycémie va chuter : on appelle cela l’hypoglycémie. C’est cet état d’hypoglycémie qui va dire à votre cerveau que vous êtes en manque et en besoin de sucre pour faire face à cette chute.

Les symptômes peuvent être une fatigue passagère ou des crises d’envie de sucre. Vous l’aurez compris, c’est un véritable cercle vicieux dans lequel la seule réponse est de manger en urgence du sucre.

Comment arrêter le sucre ?

Cette addiction, qui peut à terme être dangereuse pour la santé en plus de faire monter en flèche les chiffres sur la balance, vient à la base de plusieurs facteurs.

  • Le stress, la peur, les émotions en général
  • Carences alimentaires, déséquilibre de sérotonine ou dopamine
  • Dysfonctionnement des organes comme le foie par exemple
  • L’effet « pansement », le besoin de réconfort.

Tout se joue alors dans les habitudes : pas de recette miracle, mais des petits gestes au quotidien qui vous aideront à vous passer du sucre dans votre alimentation. Il vous faudra vous armer de patience pour en venir à bout : entre 6 à 8 semaines environ… Il faut savoir ce qu’on veut, mais la récompense en vaut largement la chandelle : perte de poids immédiate, moins d’humeurs, fringales contrôlées, bien-être en général, amélioration de la santé …

Quelques astuces pour arrêter le sucre :

  • Boire un café en fin de repas pour remplacer la traditionnelle note sucrée
  • Prendre un dessert à base de yaourt nature ou fromage blanc avec quelques fruits secs ou graines
  • Prendre son thé ou son café sans sucre ou, afin de limiter sa consommation, avec une cuillère de miel
  • Remplacer (progressivement si besoin) les sucres rapides des gâteaux, bonbons, sodas, par des fruits secs ou frais, biscuits maisons (portions contrôlées), muesli maison sans sucre ajouté, eaux détox aux fruits, smoothies maison …
  • Éviter de manger trop salé : cela favorise les envies de sucre pour contrebalancer
  • Consommer des aliments tels que la betterave ou les carottes pour retrouver un goût doux et ainsi limiter le sucre
  • Planifier ses repas afin de limiter les imprévus et contrôler sa consommation

Dites-moi tout, quelles sont vos astuces à vous pour limiter vos envies de sucre ?

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.