Je sais qu’on sort un peu du cadre nutrition et fitness avec cet article, mais je me tourne aussi vers les cosmétiques « naturels » dès que je peux, et j’avais la sensation que je pouvais tout de même en parler par ici. Du coup, le sujet du jour concerne les silicones en cosmétique et surtout : les silicones sont-ils mauvais pour nos cheveux ?

Je précise avant d’engager les « hostilités » que ne je porte aucun jugement sur l’utilisation ou non des shampoings conventionnels avec silicones. Si ça marche pour vous, tant mieux ! J’expose juste une réalité :).

Les silicones & leurs effets

En soi, les silicones ne sont pas dangereux, mais jouent sur l’apparence du cheveux, sans agir en profondeur. Ils agissent en surface et forment une couche au tour du cheveu et remplissent les brèches, les trous.

Les silicones donnent une apparence brillante et lisse aux cheveux, tout en les alourdissant. Le Dimethicone (ou Polydiméthylsiloxane), qui reste le silicone le plus utilisé, s’accumule sur vos cheveux et votre cuir chevelu et devient de plus en plus dur à éliminer au fil des applications. Vos cheveux sont poisseux, ternes et électriques ? C’est probablement sa faute.

Le cuir chevelu, il faut en prendre soin, c’est la base de la bonne santé du cheveux. Avec l’accumulation des silicones, vos racines sont plates, sans volume et regraissent plus vite. Le cuir chevelu se défend contre l’agression des silicones et produisant plus de sébum, et donc les cheveux sont plus gras, plus souvent. Cool hein ? Ah oui et cela peut aussi provoquer l’apparition des pellicules… Pour ma part, je suis passée au shampoing naturel de la marque allemande Logona, et ma dermite a (presque) disparue … (je dis presque car elle revient en période de stress, et ça, aucun cosmétique ne pourra rien y changer 🙂 )

Donc en toute logique, comme le silicone englobe le cheveu et l’étouffe, il ne laisse pas pénétrer les soins. Donc, par exemple, si vous vous faites un masque cheveux naturel, une recette maison avec plein de bons ingrédients, mais que vous avez fait un shampoing contenant silicones 3 jours avant, malheureusement, les effets du masque, ou de n’importe quelle huile végétale utilisée sont réduits à néant.

Reconnaître les silicones dans mes produits

Les silicones ont des terminaisons en -xane ou -cone sur les étiquettes. Voici une liste non exhaustive des silicones utilisés dans vos produits capillaires:

  • Cyclohexasiloxane
  • Cyclomethicone
  • Cyclopentasiloxane
  • Dimethicone
  • Dimethicone Copolyol
  • Dimethicone Crosspolymer
  • Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer
  • Dimethiconol
  • Glyceryl Polyacrylate Silicone Copolyol
  • Hexamenthyldisiloxane
  • Phenyl trimethicone
  • … ?

Le cas des « Quats »

Certains produits affichent en gros la mention « sans silicones » pour rassurer le consommateur. Malheureusement, les silicones sont souvent remplacés par des produits qui ont exactement les mêmes actions, sauf qu’ils ne font pas partie de la famille des silicones. Ces petites molécules magiques sont les « quats », abréviation de « Quaternary Ammonium Cation ». 

Pour les reconnaître, cherchez sur vos étiquettes les mentions « Quaternium » ou « Polyquaternium » suivis d’un chiffre, comme par exemple : Quaternium-80 ou Polyquaternium-10. Ils peuvent aussiapparaître sous les termes « Behentrimonium chloride » et « Cetrimonium chloride ».

Vous connaissiez les quats ? Vous utilisez des shampoings avec silicones ?

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.